Interprétations des règlements

Avez-vous une question sur les règlements et vous avez besoin d'une interpréatation?

Le protocole à suivre est:

  1. Envoyez-la à votre arbitre-en-chef provindial/territorial (AECP/T) pour une réponse;
  2. S'il est besoin, l'AECP/T l'enverra au président du comité des règlements du Comité de développement des officiels (CDO) pour son aide; 
  3. S'il est requis, le président du Comité des règlements du CDO enverra la question au Directeur national des arbitres (DNA);
  4. Le DNA retournera la réponse à l'AECP/T et au comité des règlements.

Gardez le protocole en place pour un retour plus rapide de votre réponse.


Jeu: L'ordre des frappeurs est ABCDEFGHI. C est le receveur. Il y a 2 retraits avec B au 3e but. C obtient un but sur balles, alors il pourrait être remplacé temporairement par A. A est un coureur lent alors l'entraîneur ne veut pas effectuer le changement. Le prochain lancer est un mauvais lancer et B marque. Maintenant B devient le prochain remplaçant disponible (coureur temporaire). Est-ce que l'entraîneur est maintenant permis de demander un TEMPS MORT et de placer B comme coureur temporaire?

Interprétation: Oui, l'entraîneur peut attendre et décider d'utiliser le CT en tout moment après que le deuxième retrait a lieu.

Quoi qu'il est clair que l'entraîneur peut utiliser l'option du coureur temporaire en tout moment après que le deuxième retrait a lieu dans le règlement de la WBSC, le règlement de Softball Canada est écrit d'une façon qui pourrait être interprétée de plusieurs manières.

Après avoir consulté avec le comité des règlements et la WBSC ainsi que de faire de la recherche sur la genèse du règlement (et gardant en tête que notre préférence est de s'aligner avec la WBSC lorsque possible) l'interprétation de Softball Canada est que l'entraîneur peut décider d'utiliser le CT en tout moment après que le deuxième retrait a lieu.

Ceci signifie que l'entraîneur peut décider d'attendre s'il se sent qu'utiliser le CT pourrait placer l'équipe à un désavantage et de décider d'utiliser le CT plus tard.


Jeu: En deuxième manche, un coureur manque le deuxième but. Le frappeur se présente au bâton et prend 40 secondes avant d’entrer dans la boîte des frappeurs et l’arbitre au marbre lui donne une prise. Le joueur de deuxième but demande un temps mort et demande à l’arbitre sur les buts si le coureur au troisième a manqué le deuxième but. Est-ce que l’arbitre peut prendre un jeu d’appel? L’arbitre au marbre a attribué une prise, aucun lancer (réglementaire ou non-réglementaire) n’a été effectué.

Interprétation: Oui, un joueur défensif peut encore apporter le jeu en appel sur le but manqué dans cette situation puisqu’aucun lancer (réglementaire ou non-réglementaire) n’a été effectué. Bien qu’une prise ait été donnée, ceci ne compte pas comme un lancer non-réglementaire. Cette décision est aussi pareille qu’avec la WBSC.


Jeu: Coureurs aux deuxième et troisième buts sans retrait lorsque F3 effectue un amorti sur une troisième prise dans une tentative d’amorti suicide. L’amorti est frappé dans l’air, en territoire des fausses balles vers D5, qui est en position d’attraper la balle. C3, en retournant au 3e et réalisant que C2 sera retiré sur un tir au deuxième si la balle est attrapée, entre en collision délibérée avec D5 qui est en territoire des fausses balles et la balle tombe au sol. L’arbitre rend la décision que C3 est retiré pour avoir effectué un amorti en territoire des fausses balles sur une troisième prise, C3 est retiré pour l’interférence et C2 est aussi retiré en raison de la tentative délibérée de C3 de prévenir le double jeu.


Réponse: F - R7; S6 g EXCEPTION: 2. NOTE: 1.

Interprétation: Règlement 7-6.g EXCEPTION 1 fournit une intention claire que le frappeur retourne au bâton. Quoi qu’on puisse seulement présumer les intentions de ceux qui ont fabriqué ce règlement, il déclare que le joueur défensif tente d’attraper la balle, ce qui signifie qu’elle n’a pas été touchée. En raison de l’interférence la balle est morte immédiatement alors le seul autre retrait qui pourrait être fait est si c’était une tentative de prévenir le double jeu.


Jeu: Le frappeur frappe une flèche au champ centre. C1 est parti sur le lancer et a contourné le deuxième but lorsque D8 lance au premier but afin de tenter de retirer le F-C lent. L’abri des joueurs de l’équipe offensive est sur le côté du premier but et le prochain frappeur pour le cercle des frappeurs a déjà ouvert la porte pour prendre sa position. L’arbitre au marbre appelle une ‘balle morte’ et attribue le marbre à C1 et le deuxième but au F-C sur le jeu. L’entraîneur défensif sort sur le terrain et insiste que la décision n’est pas appropriée puisque l’équipe offensive a causé que la balle a quitté le terrain de jeu. Est-ce que la décision de l’arbitre était la bonne?

Interprétation: L’arbitre a rendu la bonne décision. Dans cette situation le règlement en violation est une balle qui sort du terrain de jeu et que tous les coureurs sont attribués deux buts du moment du lancer. Règlement 8-7g Conséquence 7g 1-a. Les portes sont ouvertes et fermées tout au long de la partie et font partie du jeu. À moins que le joueur de l’équipe offensive ait ouverte la porte intentionnellement lorsque la balle approchait il n’y a aucune violation par l’équipe offensive. C’est le tir errant de l’équipe défensive qui a créé le problème et non la porte ouverte.


Révision du livre de cas

Jeu: Buts remplis, F4 reçoit un but sur balle poussant C3 au marbre pour marquer. Avant le prochain lancer D2 apporte un jeu d’appel à l’arbitre au marbre que F4 utilisait un bâton non-réglementaire. D2 veut que le frappeur soit déclaré retiré et C3 retourne au troisième.

Décision: Le frappeur-coureur est retiré, les coureurs retournent à leurs buts.

Interprétation: 7-6b fournit de la direction que la frappeuse est retirée puisqu’il a été « découvert » qu’elle utilisait un bâton non-réglementaire. Dans cette situation la « découverte » serait considérée durant la présence au bâton puisque le prochain lancer n’a pas encore été effectué – offrant un lien sans interruption à la présence au bâton.

Quoi que l’avancement n’ait pas été sur une balle frappée, l’esprit du règlement demeure pareil. Quoi que pas couvert spécifiquement sous le code, si le jeu est apporté en appel avant le prochain lancer il rencontre le seuil de la CONSÉQUENCE sous 7-6c et, dans l’esprit du règlement, le frappeur-coureur serait retiré et les coureurs retournés à leur position au moment du lancer.

Ceci s’aligne avec le code de la WBSC qui verrait le frappeur retiré et les coureurs retournés à leur but au moment du dernier lancer dans le Règlement 7-6c.


Question de balle-lente

Jeu: Quel est le statut d’une balle lancée qui fait contact simultanément avec le marbre et le tapis des prises?

Décision: Une balle lancée de façon réglementaire qui frappe simultanément le tapis et le marbre est une balle.

Interprétation: Les diapositives PowerPoint qui ont été préparées lorsque le tapis des prises a été adopté aux Championnats canadiens quelques années passées (sorties de la présentation de rafraîchissement de formation 2013 de Softball Ontario) illustre clairement qu’une balle lancée de façon réglementaire qui frappe à la fois le marbre et le tapis est considérée une balle.


Jeu: Fin de septième manche, le match avec pointage en égalité, C1 et C3. Le frappeur frappe une chandelle très haute au champ intérieur vers D4. C3 quitte immédiatement pour le marbre alors que C1 se dirige lentement vers le deuxième but. C3 croise le marbre clairement avant que C1 frappe dans D4 causant D4 à échapper la balle soit de façon délibérée ou accidentellement. L’arbitre sur les buts retire C1 sur interférence pour le retrait et permet à C3 de marquer.

Avec les scénarios suivants: aucun retrait, un retrait, deux retraits.

Interprétations:

Deux retraits
C1 serait déclaré retiré en raison de l’interférence (Règlement 8, Sec. 9.l). Quoi que ceci est un retrait d’interférence, il rencontre aussi les critères d’un retrait forcé parce qu’il a été effectué après que C1 a perdu son droit au premier but, avant que C1 a franchi le deuxième but et avant que le F-C a été retiré (Règlement 1, Sec. 32). Puisque ceci est le troisième retrait, C3 ne serait pas capable de marquer (Règlement 5, Sec. 8.b.2). (Résultat, C1 retiré, trois retraits, aucun point ne marque).

Un retrait
Même qu’en haut. C1 serait retiré. Puisque C3 court, ceci pourrait facilement être considéré une tentative délibérée de prévenir un double jeu (C3 pourrait facilement être retiré au 3e – le fait qu’il a déjà touché le marbre ne termine pas son danger d’être retiré ou de retourner au troisième but), ce qui signifie que le F-C serait aussi retiré (Règlement 8, Sec. 9.l, Conséquence 1). Puisque ces deux retraits seraient considérés des retraits forcés (ni C1 ou le F-C pourrait être considérés d’avoir franchi le prochain but de façon sauve puisque la balle n’a pas encore été attrapée… ou non), alors le dernier retrait (le F-C) serait aussi un retrait forcé et C3 ne serait pas capable de marquer sur le jeu. (Résultat, C1 et F-C retirés, trois retraits, aucun point ne marque).

Aucun retrait
Un peu plus compliqué, mais gardons les choses faciles. Considérez la situation en haut avec un retrait. C1 et F-C sont tous les deux déclarés retirés sur l’interférence de C1. Règlement 8, Sec. 8.c oblige que les coureurs doivent retourner à leur but (au moment du lancer) lorsque le frappeur-coureur est déclaré retiré pour interférence, ce qui est le cas dans ce scénario. Ceci signifie que C1 et F-C sont tous les deux retirés sur l’interférence de C1 et que C3 serait retourné au but qu’il occupait au moment du lancer. (Résultat, C1 et F-C retirés, deux retraits, C3 retourné au troisième but).

Web + Database Design